C'est une jolie commande que je vous propose aujourd'hui, mais également un énorme défi.

Une maman (Camille) souhaitait offrir à sa fille, à l'occasion de son anniversaire, un sac de couchage personnalisé : des couleurs intemporelles dans un lit de fraîcheur printanière (je m'emballe peut-être ?...).

Tout de suite, j'ai imaginé les tulipes, le vert anis et la fée !

Mais Camille avait un défi : transformer ce sac, déjà constitué de molletonné, en un couchage spécial nuits trèèèès fraîches. Après différentes propositions, c'est l'option "intercalage de polaire" qui a été retenue.

Tout c'est déroulé comme d'habitude, jusqu'au moment fatidique où je devais faire avaler à ma machine :

2 épaisseurs de molleton + 2 de coton + 2 de polaire...

Une aiguille a cassé au bout de 20 cm, je suis donc passée à du 100 spécial tissus lourds...

Ensuite les fils sautaient, puis cassaient...

C'est là que j'ai décidé de sortir la vieille Singer de ma grand-mère ! Mais elle aussi s'est mise à sauter des points...

C'est passé alors plusieurs nuits d'angoisse, comment allais-je terminer ce sac.

Une idée folle m'a alors traversée l'esprit : coudre à la main ! L'affaire a été règlée en 3 minutes : je ne sais pas coudre proprement à la main...

Et puis une personne, à laquelle je ne pensais pas demander d'aide un jour en terme de technique de couture, m'a donnée la solution :

Mon homme (encore lui...)

"Si ton fil casse, prends du fil de pêche !"

"(???)"

Bon, je vous l'accorde, il faut aussi avoir un homme pêcheur sous la main...

Mais du coup j'ai pu terminer !

Alors au final, il a une forme un peu rétrécie en bas sous la fermeture éclair (la faute au décalage pour pouvoir passer dans le moins d'épaisseurs possible), mais je vous laisse juger :

 

sac9

sac7

sac1

sac2

DSC04390

sac8

sac4

 

Et on retrouve les sacs par ici :

bannière