Prenez deux facteurs importants de ma couture :

- mon étourderie

- mon aide (j'ai nommée "la petite dernière")

vous obtenez LE drame.

Hier soir alors que je me concentrais sur le molleton qui allait servir à tenir chaud dans le manteau de ma fille ainée, j'appuyais consciencieusement avec mes petits doigts, devant le pied de la machine à coudre, afin que le dit molleton ne me fasse des noeuds en se baladant partout.

La machine étant lancée, mon attention était plus "légère"; et lorsque ma fille a pris pour la énième fois la paire de ciseaux, j'ai illico prestato tourné la tête.... laissant mon index gauche filé sous le pied.... LE DRAME !

L'aiguille est passée de part en part du doigt. Alors outre la douleur très présente encore aujourd'hui, je me vois dans l'obligation de passer une radio, car l'aiguille n'a pas été retrouvée dans sa totalité.

 

Le but de ce post "humeur du jour" est de rappelé le métier dangereux que nous faisons.... Je vous rassure, elle a remarché depuis ;-)